Contes & légendes MELLÉ

G comme … Gustave MELLÉ

foret mazicLes arbres sont plus grands dans cette partie de la forêt, l’endroit est particulièrement beau. Leurs branches forment des hautes voûtes sous lesquelles se font entendre les chants d’oiseaux. Les rayons de soleil à travers le feuillage, dessinent sur le sol couvert de mousse des mosaïques de lumière que le vent léger fait se mouvoir. Aimée Cécile Rosalie débouche sur une vaste prairie baignée de soleil, des fleurs de toutes les couleurs s’étendent devant elle en un tapis ondoyant au moindre souffle d’air. Le parfum qu’elles diffusent est délicieux.

Elle arrive soudain devant une grosse souche d’arbre rongée par les champignons et les vers. Assis dessus se trouve  éclairé par le soleil, un faune, reconnaissable à ses jambes de chèvre, aux oreilles pointues, vêtu d’habits dépenaillés. Tenant un violon, la musique coule de son instrument comme une rivière sans fin, submergeant la clairière d’une harmonie merveilleuse. S’interrompant il lui fait signe de le rejoindre. En le saluant elle lui demande  s’il saurait l’aider à retrouver le chemin vers les fées …  

– » Bien sûr que j’connais le chemin ! C’est par ici, voyageuse !  » dit-il en désignant un chemin serpentant entre les troncs d’arbres.

-« Pourriez-vous m’y mener ? Elles doivent m’enseigner différentes choses qui me serviront à anéantir un malfaisant dragon qui tue les miens ! Il faut que je fasse vite, ou il détruira toute la Comté et Furyos le Noir gagnera …  »

– » Furyos le Noir ! d’retour !!! Ah non, parole d’Gustave, y gagnera pas !! Viens avec moi voyageuse, j’t’y conduis d’ce pas, dépêches-toi !!  »

Chemin faisant, Aimée Cécile Rosalie lui explique sa mission, lui parle aussi de sa famille, de son mari qui l’attend et dont elle se languit …

– » Enchanté de t’connaître gente dame, moi c’est Gustave MELLÉ, Faune musicien   »

– » Gustave ? Quel drôle de prénom pour un faune. Sais-tu que MELLÉ est mon patronyme ? D’où viens-tu ? Qui es-tu ?  »

– » En fait, j’n’ai pas toujours été ainsi !  Avant j’étais humain aussi. D’Gouvieux aussi, j’y suis né le 25 novembre 1900. J’y étais maçon de métier. Ma moitié  MERVILLE Juliette Frénégonde qu’ j’avais marié le 25 mars 1944 à Chantilly jl’ai laissé un jour pour cueillir des champignons dans ces bois, et j’ai rencontré une dryade des arbres, j’ai voulu la  » taquiner  » un pti peu … moguerou-le-violoneux-3c1aelle n’a point aimé et m’a transformé en cette créature musicienne, d’puis j’erre ici, impossible d’en sortir. Heureusement que nous n’avions aucun enfant  »

– » 1900 !! Mais, mais … c’est le futur ! Je ne connais pas cette époque. Tout doit être différent, explique-moi ! Raconte-moi ! »    Elle ne tient plus en place, presse de question Gustave, excitée d’en apprendre plus sur cette année si lointaine pour elle …

– » Ola jouvencelle, calme toi, z’avons plus urgent à faire que d’s’extasier sur une époque ! Jte propose un marché … Quand t’verras la reine des fées, glisse lui donc un ou deux mots en ma faveur, j’aimerais bien redevnir comme avant et revoir ma moitié ! Quand ça sra fait, jte raconte tout ce qu’tu voudras ! Tope-la »

Et il lui tend sa large patte-main griffue.Malgré l’envie d’en savoir plus de suite, elle accepte. Ils continuent de cheminer côte à côte …

L’allée débouche soudain sur une clairière, entièrement recouverte de feuillage épais. Des lanternes en grand nombre sont suspendues aux branches des arbres. Les fées sont partout, certaines aussi grandes qu’elle, d’autres de la taille de sa main. Tous les regards se tournent vers eux à leur arrivée et les conversations baissent de volume jusqu’ à n’être plus qu’un murmure.

Avançant, elle remarque qu’un trône de bois sculpté se trouve milieu de la clairière. De chaque côté, des chevaliers en armure d’argent se tiennent en rangs. Assise dessus une femme à la beauté indescriptible.

Aimée Cécile Rosalie devine qu’elle a face à elle la Reine des Fées … reine

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s