De la Sarthe en Nouvelle-Calédonie 2

Voici Eugène-Frédéric en route pour le bagne de Toulon hopital-bagne-Toulon

La route est longue, mais depuis 1836 (à peu près) le voyage se fait en voitures cellulaires, la vue des forçats à pieds enchaînés ayant ému les populaces. Il arrive le 6 juin 1870 …  Et Marie Madeleine reste seule avec ses trois enfants, 13, 9, 8 ans au village … la vie ne doit pas être si joyeuse que ça, même sans ce voyou de mari … 😦

Le dernier jugement de Tours m’en apprend un peu plus sur  Eugène-Frédéric, ce n’est pas un vaurien illettré , non ! Il est instruit sachant bien lire et écrire imparfaitement, catholique, cultivateur. Et d’après  la description physique … qui nous laisse entrevoir peut-être le pourquoi de l’amour de Marie Madeleine 😉 … c’est un homme de 1 mètre 68, cheveux et sourcils blonds, au front ordinaire, les yeux gris, un nez fort, la bouche moyenne et le menton rond portant une barbe châtain clair; sa forme de visage est ovale, son teint coloré ( souvenir sans doute d’anciennes beuveries 😉  ). Marqué aussi de nombreux signes : cicatrices à l’oreille droite, vaccin et tatouage au bras droit,vaccin aussi au bras gauche, cicatrice à la main gauche, cicatrice à l’auriculaire et au pouce gauche,entaille au côté gauche et une cicatrice derrière la tête … On voit que ce n’est pas un homme qui vit calmement 😉 .

Il reste 2 ans à Toulon ( le bagne ferme définitivement en 1873 ) quand  arrive un changement dans sa vie, par un ordre du 10 septembre 1872 il est détaché de la chaîne  et est embarqué pour le bagne de la Nouvelle-Calédonie à bord de la frégate l’Alceste.

Le 16 mai 1869, l'Alceste effectue un tour du monde, avec escales à Ténériffe, Bahia, Nouméa, Tahiti et Rio, avant de revenir le 8 avril 1870 à Toulon, où elle est désarmée.  Le 1er août 1872 elle est réarmée, avant d'appareiller de Toulon, sous les ordres du commandant Malleville, le 10 septembre 1872 à destination de la Nouvelle-Calédonie.
Le 16 mai 1869, l’Alceste effectue un tour du monde, avec escales à Ténériffe, Bahia, Nouméa, Tahiti et Rio, avant de revenir le 8 avril 1870 à Toulon, où elle est désarmée.
Le 1 août 1872 elle est réarmée, avant d’appareiller de Toulon, sous les ordres du commandant Malleville, le 10 septembre 1872 à destination de la Nouvelle-Calédonie.

Le voyage dure 120 jours …pas tout à fait une croisière d’agrément  comme j’ai pu le retrouver dans des récits 😉  dont voici un condensé :

carte du voyage alceste
Trajet de l’Alceste
  • Jeudi 29 août 1872 : Vivres embarqués : -30 caisses de julienne – 1992 kg de fèves – 19 caisses de jus de citron – 15 barils de graisse de Normandie – 4 pièces d’huile d’olive – 1 caisse de malaga et bière – 50 barils de choucroute – 21 quarts et 3 pièces de sel – 7 caisses de vin supérieur – 107 boites de bœuf – 31 quarts et 1 pièce de riz – 19 sacs de fromage – 27 caisses de sardines à l’huile – 41 quarts et 1 pièce de sucre – 23 tonneaux de bois à brûler – 25 caisses de conserves d’hôpital – 40 quarts et 1 pièce de café – 1000 kg de bois à brûler – 100 caisses de munitions et 6 fûts de campagne pour la Nouvelle Calédonie – 52 caisses de poudre, 54 boites d’obus et 140 boulets de campagne … de quoi tenir un bon nombre de jours 🙂
  •  Lundi 9 septembre 1872 : 30 hommes et un capitaine d’infanterie de marine ainsi que 12 surveillants embarquent à bord. On embarque aussi : 8 bœufs, 12 ballots de fourrage, 200 hamacs et 400 couvertures pour les condamnés.
    * Mardi 10 septembre 1872 : 6 h du matin les 200 condamnés montent à bord ainsi que les passagers civils (51 personnes dont 3 femmes de déportés : 1 avec 8 enfants, une autre avec 2 enfants), 1 déporté politique. Le bâtiment compte à ce moment là 485 personnes à son bord. Le départ à lieu à 16 heures, par un beau temps et une mer calme. La traversée de la Méditerranée se fait en une semaine, dans les mêmes conditions. Durant cette semaine les condamnés ont droit à une sortie d’une heure ¼ sur le pont, par groupe de 50, 2 sorties le vendredi 13, 2 autres le lendemain.
    Lundi 23 septembre 1872 : mort d’un condamné … Son corps, lesté d’une gueuse de 25 kg est immergé le même jour, ainsi que son matelas, au large du cap Sartel … ( bon appétit les requins 😉 )
    cage bagne
  • Vendredi 27 septembre 1872 : Divers objets sont perdus dans le voyage, tombés à la mer : un crachoir, un seau, un fer de gaffe, un sac avec ses outils, une couverture etc … Gibraltar passé, les sorties de condamnés se font plus souvent. Tous les 3 ou 4 jours environ toujours par groupe de 50.
    Jeudi 10 octobre 1872 : une bouteille cachetée est jetée à la mer. A l’intérieur, un feuillet indiquant la position du bâtiment, les noms des officiers, passagers et de la composition de l’équipage et des rationnaires … Vendredi 11 octobre 1872 : exercice de tir au fusil. Mis les chaînes de paratonnerre à la mer … Dimanche 13 octobre 1872 : exercice de tir au revolver (200 cartouches) … Jeudi 17 octobre 1872 : inspection de santé pour les condamnés … Samedi 16 novembre 1872 : une femme accouche, le bébé et la maman décéderons 😦 , mort d’un autre condamné …
  •  En tout 7 condamnés mourront lors du voyage …
  • Et là surprise au cours du voyage !!  le mardi 7 janvier 1873 : un  ‘bolide’ traverse l’air à 10 h 15 du soir, ayant son origine dans le sud sud-ouest, et disparaissant dans le sud … qu’est-ce que Eugène-Frédéric a bien pu voir ??  un ovni ?? 😉
  • Mercredi 8 janvier 1873 : aperçu des étoiles filantes … ( pas sûr qu’elles aient porté chance aux condamnés 😉 ).
  • A 7 h 50 du matin, la vigie signale la terre. Arrivée à Nouméa à 7 h 26 du soir : à quoi tout ces hommes pouvaient-ils bien penser enfermer  toute la nuit dans leur cages 😦
  •  … Jeudi 9 janvier 1873 : Le débarquement des condamnés et des passagers. Les condamnés sont envoyés à l’île Nou,  une nouvelle existence les y attend :/

ile de nou

Au prochain chapitre : Sur l’île de Nou

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s