De la Sarthe en Nouvelle-Calédonie

On a tous  sans doute des mauvais sujets dans sa famille, moi je les collectionne 😉

Serait-ce possible que le  » banditisme  » se transmette par gènes  ?? ou que cela soit contagieux ?? 😉

Je vais vous présenter l’un de mes aïeux natif de Ruillé-sur-Loir,

vue ruillé

Eugène-Frédéric naît le 20 mars 1838 , de Pierre, boucher de profession et Jeanne femme au foyer

naissance eugene frederic leclerc

Le 24 avril 1858 à l’âge de 20 ans, il écope de trois mois de prison à Saint-Calais pour coups et blessures. En lisant son procès, j’apprend qu’il a déjà un lourd actif et que ce n’est pas un gentil fils, voici comment son père parle de lui   ( charmant jeune homme 😉 )

passage ou pierre parle de son fils frederic leclerc bagnard
 » Considèrent que le père du prévenu lui-même a coutume … … son propre fils en le représentant comme la réunion de tous les vices et en révélant une scène où armé d’une trique il frappait les meubles qu’il brisait, ajoutant qu’il craignait tout de ce mauvais sujet non pour lui, mais pour sa mère . Qu’il est appris que dans une autre circonstance le prévenu a fait pleuvoir une grêle de pierres dans une réunion de jeunes gens où il voulait aussi exercer sa vengeance . »

En même temps que ses turpitudes, Eugène-Frédéric joue des ses charmes (de voyou 😉 ) et courtise une demoiselle Marie Madeleine …qui ne reste pas longtemps de marbre  ! En 1857 naît Constant Alexandre , hors mariage  ….

Le 31 décembre 1858, encore 15 jours de prison données par la cour de Blois pour les même motifs que précédemment.

Le 28 février 1859 , par la cour d’Angers 3 mois de prison, pour outrages envers un garde-champêtre :  totalement ivre à Lhomme (72), il aurait outragé publiquement par paroles, gestes et menaces le garde-champêtre dans l’exercice de ses fonctions . Le traitant entre autre de ‘cochon, canard boiteux, de trou qui pé…(bip) ‘  – – où l’on voit que si il ne fit pas des étincelles sur les bancs d’écoles, il apprit quand même des belles expressions pittoresques – –

Entre deux méfaits, il trouve le temps d’épouser Marie Madeleine le 14 juillet 1860 à Villedieu le Château (41), il a 22 ans elle en a 25 …  c’est une demoiselle fortunée, ayant des terres, un modeste pécule . Un contrat de mariage est rédigé chez le notaire et Constant Alexandre est légitimer. Puis le 28 mars 1861 naît Eugène Auguste à Villedieu le Château.

Se serait-il assagi en devenant un bon père de famille ?  Que nenni 😉  mesdames, messieurs … Le 9 juin 1862 la cour de d’Orléans le condamne à 1 an pour coups et blessures ( encore ! ), pendant que sa femme accouche  de leur fille Louise Eugénie le 12 novembre 1862. Sans doute lassé de ces séjours au frais de l’état, il se tient un moment à carreau car je ne trouve plus trace de lui dans les jugements . Nous le retrouvons le 3 mars 1865, où la cour de Vendôme lui donne 6 mois de prison pour escroqueries, puis le 29 avril 1865 par la cour de Saint-Calais pour les mêmes motifs, même peine. Le 18 août 1865, il se lance dans l’abus de confiance et (gagne 😉 ) par la cour de Blois 1 an au chaud ….

L’on voit que sa carrière est en bonne voie 😉  … Pendant ce temps Marie Madeleine élève les enfants seule avec peine, subissant sans doute l’opprobre d’autrui. Les racontars vont bon train dans les villages en ces temps là ( même de nos temps 😉 ). Et ça continue encore … le 15 mai 1869, la cour de Saint-Calais le condamne à 6 mois pour violation de domicile et bris de clôture, un jugement par défaut puisqu’il ne daigne même pas se présenter au tribunal … monsieur prend de l’audace !  Le 2 juillet 1869 la cour de Vendôme le condamne une fois de plus à 6 mois pour coups et bris de clôtures.

palmares leclerc

Le 13 avril 1870, il s’introduit par effraction dans une maison et dérobe une grosse somme d’argent … ce fût le délit de trop ! La cours de Tours en Indre et Loire,en date du  6 juin 1870 le condamne à 8 années de travaux forcés sans pourvoi en cassation .

Et voilà mon ancêtre en route vers le bagne de Toulon …. un bagnard tranquille pensez-vous ? vous le saurez au prochain article 😀

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. natgd dit :

    J’attends la suite des aventures de ce « chenapan » Eugène-Frédéric avec impatience 🙂

    J'aime

    1. Lolo Heureuse dit :

      C’est en  » chantier  » 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s